Les conditions de la montagne corse
Mise en garde : les informations contenues dans ce blog ne sont pas corrigées par nos soins et leur exactitude n’est pas garantie. Ces articles ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de la société Montagnes de Corse ni celle des auteurs.

Ou les "Força-ts" du portage...


CINTU printanier
Départ 7H00 de Lozzi, entame de la neige et du couloir à 9H30 (1900m). Les crampons prennent le relais des skis vers 2350 m jusqu'au sommet 12H15.

CINTU printanier
Après une heure de pause méritée sur le toit corse, c'est parti pour 15 petites minutes de descente. La traversée exposée du sommet vers le couloir demande un peu de concentration puisque des crevasses naissantes succèdent tantôt à de la neige printanière, tantôt à une sous couche verglacée.

CINTU printanier
Dans le couloir la neige est parfaitement revenue voire lourde. Les crevasses naissantes restent de mise surtout après la "fourche" où la pente s'élargit et s'adoucit. Faisabilité estimée du couloir encore une à deux semaines maximum. Peut-être ma dernière sortie pour cette saison corse mémorable.

Olivier et Ben

Rédigé par Benjamin Moya le Mardi 19 Mai 2009 à 09:10 | Commentaires (2)

Commentaires

1.Posté par Petrimbulacciu le 19/05/2009 12:56
Mon cher Ben , une question me tarabiscotte à l'observation au lazertyuiop de la photo 3 : comment as-tu franchi la barre rocheuse qui défend aprement l'accès au sommet ? Saut "per" avant , arrière , virage Gt ou évasion , la main sur le plis du pantalon ? Et pour quitter la mécanique quantique et les paradoxes littéraires qu' elle engendre chez les faibles d'esprit , pour le domaine des probabilités où tu excelles , qu' appelles-tu "faisabilité" en matière de conditions ? Mes pieds s'empoitisent dans leurs coques plastiques en atttendant ta réponse .

2.Posté par ben le 04/06/2009 14:20
Mon retour tardif sur ce blog, accouche d'une réponse tardive et donc certainement inutile. Mais par politesse ... la voici :
lors de cette sortie les ponts de neige commençaient à se former et les passages en dalle à se dégarnir ce qui m'amenait à penser quelques jours de répit. Aujourd'hui, il n'y aurait plus d'intérêt à réaliser cette course... en attendant l'hiver prochain

Nouveau commentaire :