Les conditions de la montagne corse

Mise en garde : les informations contenues dans ce blog ne sont pas corrigées par nos soins et leur exactitude n’est pas garantie. Ces articles ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de la société Montagnes de Corse ni celle des auteurs.
Ce blog est administré par Montagnes de Corse. Son but est de récolter des infos sur les conditions de la montagne corse en hiver.
Il est alimenté par un réseau d’amateurs et de professionnels passionnés de montagne.

Si vous désirez devenir contributeur et écrire des articles sur le blog contactez nous à infos@montagnesdecorse.com


Notre partenaire équipement
Millet Bastia



Recherche



RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

valait mieux laisser les skis au chaud


Uriente
Au lever du jour, le thermomètre affichait - 3 à Vizzavona. Les skis sont chaussés au col, la neige est encore assez légère en forêt. Par contre dès qu'on approche la crête au dessus des bergeries des Pozzi, fallait sans douter, le vent à tout soufflé, mais pas tout glacé, ça passait sans crampons jusqu'à Punta Scarpiccia. Sur les pentes sommitales de l'Uriente, rechaussage, et très vite... devissage, classique du lieu, donc cramponnage. Les skis sont laissés au col avant l'assaut final jusqu'au sommet qui se fera sur double vitrage, cela va sans dire. Au sommet, on observe les versants Est qui sont beaucoup mieux garnis.

La descente : trois virages sous le sommet sur une mini accumulation, le reste en dérapage cul-serré. Après Scarpiccia, belle descente, sur de beaux pieds, dans de belles chaussures. Ensuite, en regardant vers les bergeries, parce que ça fait longtemps qu'on a pas skié, on se dit on y va, on sait que chaque virage va permettre la naissance d'un nouvelle oeuvre d'art de type gravure sur semelle Rossignol, mais on y va quand même et tant qu'à faire autant continuer le massacre jusqu'à la voiture...

Le vent comme trop souvent sur nos massifs gâche un peu la fête des skieurs, bien dommage car les cumuls de neige dans les endroits abrités étaient importants et poudreux. Enfin le plaisir d'être en montagne ne se dissout pas pour autant. Pour les prochains jours, avec le redoux prévu, laissez vos skis à la maison, du moins pour cet itinéraire là.

Rédigé par Zucarelli Pierre le Dimanche 5 Décembre 2010 à 18:23 | Commentaires (1)