Les conditions de la montagne corse

Mise en garde : les informations contenues dans ce blog ne sont pas corrigées par nos soins et leur exactitude n’est pas garantie. Ces articles ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de la société Montagnes de Corse ni celle des auteurs.
Ce blog est administré par Montagnes de Corse. Son but est de récolter des infos sur les conditions de la montagne corse en hiver.
Il est alimenté par un réseau d’amateurs et de professionnels passionnés de montagne.

Si vous désirez devenir contributeur et écrire des articles sur le blog contactez nous à infos@montagnesdecorse.com


Notre partenaire équipement
Millet Bastia



Recherche



RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile
Avec un peu de retard, voici les conditions relevées et "subies" ce mercredi lors d'un Aller/Retour Restonica-Refuge de Petra Piana.
La route de la Restonica était pratiquable sans soucis jusqu'au pont de Frasseta, puis avec chaînes ou 4x4 jusqu'à "Chez César" (d'autres sont montés plus haut, sans penser aux skieurs ou marcheurs qui redescendraient dans leurs traces, ou plutôt leurs labours...). Depuis Grotelle jusqu'au cirque des cascades la neige était bonne, les 3 ou 4 centimètres tombés la veille ont été appréciés, de même que la trace faite par O. Broussouloux monté l'avant veille à la Maniccia avec Rudy et Chloé. Quelques plaques dans la pente sous le lac Cavacciole, ainsi que quelques endroits soufflés et gelés, mais rien de très important. Par contre au col et derrière, dans la traversée menant au dessus du refuge : un bon vent, non annoncé par la météo mais bel et bien subi, et une neige bien gelée. L'avantage avec ce vent, il faut bien qu'il y en ai un tout de même, c'est que le ciel était nettoyé et du coup la vue sur les golfs d'Ajaccio, Lava, etc... bien appréciable. Dans les pentes au dessus et au niveau du refuge tous les aulnes sont visibles, déjà... Pause déjeûner bien appréciée et "délestage". Au retour, pourtant tardif (14h30) la neige n'avait toujours pas décaillé et nous avons mis les skis sur le dos pour refaire cette traversée en crampons (sans regrets, ils étaient bel et bien nécessaires). Une fois effectuée cette traversée sous les assauts du vent et repassé le col une neige "pas pire", très agréable même puisque toujours froide de la veille, ormis quelques sections soufflées et toujours gelées, attention tout de même donc. De la sortie du cirque des cascades à Grotelle, une neige de printemps. Sur la route : un champs de labour...
(Cédric, Paulo, Sylvain, Rudy et Camille)

le Samedi 25 Février 2012 à 15:01 | Commentaires (0)